Planifier un projet de rénovation de salle de bains

Lors d'une rénovation, une bonne planification permet de tirer le meilleur parti de l'espace et de l'adapter aux besoins spécifiques de ses utilisateurs. Nous vous expliquons comment planifier un projet de rénovation de salle de bains pas à pas.

Qu'il s'agisse de rénover les installations, d'étendre les prestations ou d'améliorer l'esthétique, le succès d'une rénovation de salle de bains réside dans le bon équilibre entre fonctionnalité, planification et esthétique. Il faut donc créer un espace fonctionnel et adapté aux besoins de tous ses utilisateurs, tout en créant un environnement personnel dans lequel hygiène et bien-être priment.

Qu'on ait une petite ou une grande salle de bains, toute rénovation nécessite une planification d'une précision chirurgicale. La première étape consiste à mettre en place une bonne planification, qui minimisera les erreurs ou les écarts éventuels dans les délais d'exécution ou le budget. 

Nous vous expliquons comment planifier un projet de rénovation de salle de bains pas à pas.

 

  1. À quels besoins la rénovation d'une salle de bains doit-elle répondre ?

Très souvent, l'objectif d'une rénovation de salle de bains est d'améliorer la fonctionnalité de cette pièce et d'adapter l'espace aux nouveaux besoins des habitants du foyer. La première étape consiste donc à analyser les manques de la salle de bains actuelle et à définir les besoins auxquels la nouvelle salle de bains doit répondre.

Il faut donc d'abord penser à sa fonctionnalité avant de déterminer sa forme. Il faut se demander combien de personnes vont utiliser la salle de bains, leur âge et leurs habitudes, ainsi que les horaires auxquels ils utilisent la pièce avant d'en choisir la distribution et l'équipement.

Par exemple, si plusieurs personnes vont s'y laver et si l'espace le permet, une double vasque peut être très utile.

Si on a besoin de plus d'espace de rangement mais qu'on manque de place, on peut opter pour des éléments encastrés et des meubles polyvalents de grande capacité, comme un cabinet ou des meubles suspendus.

Si on a de jeunes enfants, choisir une baignoire peut être l'option la plus pratique pour leurs premières années. Cependant, si on dispose de peu de place, on peut installer une douche et y utiliser une baignoire pour bébé. À partir de l'âge de 4 ans, les enfants peuvent commencer à utiliser le receveur de douche.

Si l'espace manque de lumière naturelle, mieux vaut choisir des matériaux clairs. Si on dispose de peu de temps et que la pièce est très utilisée, l'idéal est de choisir des matériaux faciles à entretenir.

 

ninos-banera

 

  1. Définir la distribution

En fonction de l'espace dont on dispose, de sa surface, de sa forme, de l'emplacement des portes et des fenêtres, on peut définir un plan de distribution. Dans cet article, nous vous expliquons tout sur la manière de distribuer une salle de bains : les mesures minimales pour chaque zone, les distances minimales de séparation, ou les règles relatives à l'évacuation de l'eau et à l'emplacement des prises.

Pour réaliser un plan de distribution, il faut prendre certaines décisions concernant l'équipement à installer, car la plupart supposent un montage préalable à la pose. :

  • Les dimensions de la salle de bains obligent à opter pour des modèles compacts ?
  • Certains éléments, comme le réservoir des toilettes, seront-ils encastrés ?
  • Lavabos à simple ou double vasque, posé ou encastré
  • Douche ou baignoire  
  • Présence ou non d'un bidet.
  • Meubles posés ou en suspension, étagères, meubles auxiliaires ?
  • Si la pièce dispose d'une fenêtre, c'est le meilleur moyen d'améliorer l'éclairage et la ventilation.

 

Pour une meilleure efficacité énergétique, mieux vaut disposer d'équipements qui permettent de faire des économies d'eau et d'énergie.


bathroom-tap-round-black-noken-porcelanosa-5

Robinetterie Round

 

Il faut toujours veiller à respecter la réglementation sur l'évacuation de salles de bains du code technique de la construction, qui vise à optimiser le réseau d'évacuation d'eau et l'utilisation des ressources énergétiques :

    1. le tracé du réseau doit être simple et optimal pour permettre la circulation de l'eau par gravité.
    2. Connecter l'équipement à l'évacuation. Si sa conception ne le permet pas, on peut le relier au tuyau d'évacuation des toilettes.
    3. La distance entre le siphon et la conduite d'évacuation ne doit pas dépasser 2 mètres, et les dérivations reliées au sihpon doivent avoir une longueur maximale de 2,5 mètres, avec une pente comprise entre 2 et 4 %.
    4. Les éléments dotés d'un siphon individuel, tels que les lavabos ou les bidets, doivent être distants de 4 mètres maximum de la conduite d'évacuation, avec une pente comprise entre 2,5 et 5 %. Pour les douches et les baignoires, la pente ne doit pas dépasser 10 %.
    5. L'évacuation des toilettes doit être installée directement ou au moyen d'un raccord de 1 mètre.
    6. Les lavabos, bidets et baignoires doivent disposer d'un trop-plein.
    7. Les eaux usées ne doivent pas être évacuées via un tuyau commun.
    8. Les raccords des eaux usées à l'évacuation doit présenter la plus grande inclinaison possible, soit au moins 45 °.
    9. Dans le cas d'un système de siphons individuels, le raccordement de l'évacuation des appareils sanitaires doit être relié à un tube de dérivation qui débouche sur la conduite d'évacuation, ou, si c'est impossible, sur l'évacuation des toilettes, avec une tête à bouchon fileté.
    10. Il faut éviter les pompes d'évacuation.

 

Peut-on modifier l'emplacement de la salle de bains ?  

Le plus souvent, il est possible de déplacer la salle de bains, mais il faut garder à l'esprit qu'elle doit se trouver à proximité d'une conduite d'évacuation. Pour garantir une bonne évacuation, il faut faire en sorte que les toilettes soit l'élément le plus proche de la conduite.

 

  1. Définir le style

Une salle de bains doit également avoir une esthétique adaptée au mode de vie de ses utilisateurs. Style contemporain, minimaliste, scandinave, rustique… Les possibilités sont infinies.

 

  1. Entretien et hygiène

La praticité est un facteur clé dans le choix des équipements et des matériaux. Ce sont eux qui permettent que l'utilisation quotidienne de la salle de bains améliore le quotidien.

Choisissez des matériaux antibactériens faciles à entretenir, non poreux et adaptés aux zones humides. Toilettes à système Rimless, plans vasque réparables Project Tech, meubles de salle de bains avec plans céramique, éléments en céramique sanitaire haut de gamme tels que Nk Ceramic ou revêtements céramiques sans joint ou rectifiés.

 

Liem-noken-2

Liem

 

  1. Éléments auxiliaires et décoration

La salle de bains est l'une des pièces les plus fréquentées de la maison au cours de la journée, et un espace dans lequel on accumule une multitude d'objets. Son organisation offre fonctionnalité et meilleure organisation de l'espace à l'utilisateur, mais surtout une harmonie dans un espace où la déconnexion et la relaxation sont primordiales. Dans cet article, nous vous expliquons comment organiser votre salle de bains et vous simplifier la vie.

Les accessoires, meubles auxiliaires, meubles suspendus ou étagères, ainsi que les accessoires de rangement sont essentiels pour une salle de bains toujours bien rangée.

 

como-organizar-bano-nature-lounge-azul-noken-portada

Lounge