Connaître/Découvrir Luis Vidal en 10 questions

Descubre al arquitecto Luis Vidal en la siguiente entrevista. Claves de un diseño exitoso y próximos proyectos.

 la tête de son propre cabinet depuis 2004, l’architecte Luis Vidal est membre du RIBA depuis 1995. Une tâche qu’il combine avec son travail d’enseignant à l’École Technique Supérieure d’Architecture (ETSAM) de l’Université Polytechnique de Madrid. Actuellement, luis vidal + architects [www.luisvidal.com] a des succursales à Madrid (Espagne), Santiago du Chili (Chili) et Londres (Royaume Uni).

Parmi ses principales références se trouvent de nombreux projets de différentes natures au niveau international. Nous remarquons parmi eux des projets de grande envergure comme le nouveau Terminal 2 « The Queen’s building » de l’Aéroport d’Heathrow (Londres), l’Aéroport de Saragosse, le Centre Technologique Palmas Altas Abengoa (Séville); de nouveaux hôpitaux tels que l’ Infanta Leonor de Madrid, l’Hôpital Can Misses (Ibiza), Le Nouvel Hôpital de Vigo (Galice), L’Hôpital Bi-provincial Quillota-Petorca (Santiago du Chili), L’Hôpital Provincial Marga Marga (Santiago du Chili); ou des projets culturels comme le Centre d’Art Botín (Santander) et l’un des campus de l’Université Loyola Andalousie (Séville).

Issu de la collaboration de Luis Vidal avec la prestigieuse firme Rogers Stirk Harbour + Partners, Noken a réussi l’une de ses collections pour salles de bains les plus connues, la série Mood, qui a obtenu de nombreux prix pour son design innovateur tel que le KBBreview Award 2013 ou le prix 100%Design.

L’architecte lui-même répond ainsi à nos questions :

1 – ¿Comment définiriez-vous Luis Vidal?

Je suis observateur, analyste et propositif… Dans le fond, tous les architectes nous tous architectes sommes des solutionneurs de problèmes…

2 – ¿Quand avez-vous découvert que vous vouliez être architecte ?

Plus que d’une découverte, on pourrait parler d’une vocation qui s’est matérialisée par un engagement personnel pour contribuer  grâce au design, à penser un monde meilleur, plus humain et vivable. Je défends chaque projet et je sens que derrière chaque projet de chaque édifice il existe des valeurs. C’est que dans tout design est inscrit l’engagement et la responsabilité que l’architecte assume d’un point de vue économique, social et environnemental.

3 – Une référence dans l’architecture…

Richard Rogers, maître, associé et ami.

4 – Un endroit pour chercher l’inspiration.

Ce qui est amusant avec l’inspiration, c’est sa spontanéité, elle vous arrive au moment où vous vous y attendez le moins.

5–Pourquoi avez-vous débutez dans le design industriel ?

La première fois que j’ai osé m’aventurer dans le design industriel, ça a été lorsque nous avons réalisé notre projet pour le Restaurant du Musée Reina Sofía. Je savais ce que nous recherchions était concret mais aucun échantillons ne répondait à nos besoins... et c’est ainsi qu’est né notre modèle de chaise RS.

En fait, notre cabinet était pensé comme un espace de création, une plate-forme créative proposant des designs responsables et de qualité, indépendamment de la « taille » des projets. Nous avons toujours voulu avoir la liberté de bouger, de se lancer et d’expérimenter avec les échelles : nous pouvons penser à un plan d’aménagement, d’édifice et travailler à la fois sur le design d’un robinet. Je crois que cette souplesse fait de nous un cabinet atypique dans lequel on conçoit l’aménagement, l’édification et le design d’un produit dans la même perspective éthique et multidisciplinaire.

6- Quelles sont les clés d’un design à succès ?

Chez luis vidal + architects nous avons notre propre philosophie qui a pris racine : nous appréhendons le design comme un outil destiné à améliorer la qualité de la vie des gens. Notre engagement social, économique et environnemental est le substrat qui nourrit nos projets pour leur croissance et leur développement. Ces principes et notre souci constant de l’individu en tant qu’utilisateur final de nos projets, sont une base solide qui nous montre le chemin et la direction à suivre pour trouver le fonctionnel, la souplesse ou la simplicité des formes qui apportent du succès à un design.

7 – Comment conservez-vous un style propre tout en satisfaisant les besoins de vos clients ?

Au cabinet, nous avons créé une organisation et une méthode propres dans lesquelles nous donnons beaucoup d’importance au travail en collaboration et en particulier à la création conjointement avec les clients, d’autres architectes et créateurs. Ce dialogue et l’approche transversale et multidisciplinaire sont devenus le cachet de LVA.

8- Sur quels projets travaillez-vous à l’heure actuelle ?

Actuellement, nous nous sommes embarqués dans des travaux très différents liés à différentes typologies d’édifices, qui vont, d’un port spatial à des hôpitaux, en passant par un musée et un campus universitaire. Dans le domaine de l’architecture sanitaire, nous supervisons actuellement le Nouvel Hôpital de Vigo, en construction et à Santiago du Chili, nous sommes centrés sur le design de l’Hôpital Bi-provincial Quillota-Petorca et l’Hôpital Provincial Marga Marga.

Nous travaillons sur un projet emblématique, le Futur Centre d’Art Botín, à Santander, comme co-auteur avec Renzo Piano Building Workshop, et sur le nouveau siège de l’Université Loyola Andalousie, la première université privée d’Andalousie.

9 – Un édifice que vous aimeriez construire.

Maintenant que nous sommes devenus le premier cabinet espagnol à créer un port spatial, je m’amuse à imaginer la création du premier hôtel sur la Lune. Et je sais qu’il y a des gens qui y travaillent déjà.…

10 – Un produit Noken…

J’aime l’élégance, le style, la couleur, la polyvalence que nous avons obtenu avec la collection de sanitaires et de robinetteries MOOD.

Articles connexes

Tendances de la salle de bains

Des couleurs pour les petites salles de bains

8 de April de 2024

Actualités

Découvrez nos nouveautés pour la salle de bains au Salone del Mobile. Milano 2024

26 de March de 2024

Actualités

SWAN: Prix IF Design Awards 2024

18 de March de 2024